Historique

Historique des Tréteaux de Cossonay

C'est en 1986 que, pour la première fois, le district de Cossonay est le centre d'un important moment culturel. Toute la vieille ville et ses ruelles attenantes sont sujettes à de multiples animations : jeux, buvettes, expositions diverses, danses etc. Le clou de cette grande fête est sans conteste "Le Cadran Solaire", spectacle joué sur le parvis de l'église. Cette réalisation est l'œuvre, pour les textes et les chansons de Gil Pidoux, et, pour la musique de Dominique Gesseney-Rappo.

Il est difficile de mettre le mot "FIN" sur une telle aventure; c'est pourquoi Gil Pidoux exhorte quelques courageux nostalgiques à mettre sur pied une troupe de théâtre. C'est ainsi que sous la présidence de Madame Lise Gostely , la troupe des Tréteaux du Parvis de Cossonay prend naissance.

Gil Pidoux disait : "le plus difficile n'est pas de monter une troupe, mais de la faire durer". Et depuis 17 ans, elle dure, elle évolue, au gré de la personnalité de ses différents metteurs en scène, de ses acteurs et de ... l'imprévisible.

"La Savetière Prodigieuse" de F. Garcia Lorca est le premier spectacle que Les Tréteaux présentent au public. L'entreprise est un challenge; la pièce n'est pas facile pour des amateurs ! Grâce à Gil et au renfort de Pierre Crettol, comédien professionnel, le spectacle connaît un important succès.

Et depuis 1987, année de sa fondation, elle ne cesse de démontrer son envie d'évoluer, de progresser et d'innover.

Elle a connu au passage, quelques débutants qui sont devenus professionnels; elle a travaillé sous la direction de plusieurs metteurs en scène avérés, dont Gil Pidoux, Jean-Luc Borgeat , Olivier Duperrex, Albert Nicolet et Bernard Formica. Elle a surtout su garder, avec un noyau de fidèles acteurs, l'enthousiasme du début, les éclats de rire, la volonté d'un travail appliqué; elle a passé par-dessus les petites difficultés, elle ne s'est pas laissée influencer par la facilité.

Deux spectacles ont été joués au temple de Cossonay : "le Noël sur la Place" d'Henri Géhon, en 1988 et "L'Ane et le Boeuf" de J. Supervielle en 1993.

Carlo Goldoni a été à l'honneur à deux reprises avec "Il Campiello" en 1989 et "Les Femmes Jalouses" en 2000.

Se voulant éclectique, la troupe a alterné vaudevilles (Labiche, Dario Fo, Valmain-Dejoux) , comédies (Goldoni, Chodorov) et pièces un peu plus engagées (Jean Bouchaud, Vaclav Havel, Cocteau, Obaldia) . Des grands spectacles ont également ponctués la vie des Tréteaux : après Garcia Lorca et sa "Savetière Prodigieuse" du début, il y a eu l'aventure "Don Quichotte" de Cervantès, adaption de Jamiaque, en 1993. Récemment, en 2002, la collaboration avec la Chorale de Cossonay à "La Fée de l'Etang" de Simone Collet, fut une riche expérience et reste un souvenir cher aux participants et aux spectateurs.

"La Grande Roue" de Vaclav Havel a confirmé, en 2003, la volonté de présenter des spectacles de qualité, résultant d'un travail sérieux et assidu... Ce qui ne signifie pas que rires et fous rires soient absents des répétitions ! Bien au contraire ! Les pique-niques chez un membre de la troupe, les séminaires de travail dans la ferme de "La Castou" ou dans un chalet du Jura sont des parties de franche rigolade et d'amitié !

Nombre de spectacles ont été joués en tournée; Orbe, Saint Maurice, Marin, Pully et Cugy sont devenus des endroits amis où l'équipe des Tréteaux a été reçue chaleureusement !

2004, Antoinette Trüeb a souhaité rendre son mandat de présidente des Tréteaux. Elle est chaleureusement remerciée pour tout le travail accompli et le temps consacré à conduire les destinées de notre troupe. Bernard Formica lui succède et revêt ainsi, en plus de sa « casquette » de metteur en scène, celle de président !

Cette nouvelle fonction ne l’empêche pas de continuer à tout mettre en oeuvre afin que les spectacles se succèdent de façon variée et divertissante. Ainsi, après la pièce de 2004, "Danser à Lughnasa" de Brian Friel, c’est un vaudeville qui est joué en fin d'année 2005 : "Le Noir te va si bien" de J. Marsans. Beaucoup de succès et un public ravi de découvrir la troupe dans une joyeuse comédie, bien enlevée. Donnée en plus des six représentations locales en repas-spectacle le soir de Nouvel-An puis en tournée à Mex, Cugy, Saint-Maurice, Moléson et Epalinges, « Le Noir te va si bien » aura prouvé que la troupe est à même d’évoluer et se sentir à l’aise dans de très différents registres…

Juin 2006, la troupe est sélectionnée pour jouer en reprise « Danser à Lughnasa » de Brian Friel, dans le cadre du Festival de théâtre amateur de Chisaz à Crissier. C’est un immense plaisir pour les comédiens de remettre l’ouvrage sur le métier et de pouvoir rejouer la pièce, devant un public averti. Bien que n’ayant pas décroché de prix, la troupe a reçu les félicitations d’un public qui a reconnu une interprétation toute en sensibilité, d’un excellent niveau pour une troupe de théâtre amateur.

En vue de l’hiver chargé dû à la préparation de l’année du 20ème anniversaire, les Tréteaux reçoivent à fin 2006 deux troupes amies, rencontrées lors du Festival de Chisaz qui donneront chacune deux représentations : « La Théâtrale de La Chaux-de-Fonds » dans «Un petit jeu sans conséquences » comédie de Jean Dell et Gérald Sibleyras et « Les Perd-Vers » d’Attalens dans « Un vrai bonheur », comédie de Didier Caron. Ce fut un plaisir de recevoir ces troupes, de créer des liens et échanges fort sympathiques. Bref, une expérience que la troupe se veut de renouveler à l’avenir.

2007, année très spéciale, celle des 20 ans de la troupe ! Pour marquer l’événement, plusieurs spectacles sont prévus.

Désireux à cette occasion de privilégier un auteur suisse, il est décidé de monter deux spectacles de Michel Viala : le premier "Séance" est donné en avril, dans le décor plus vrai que nature de feu le "Café de la Place". Bernard Formica et Mélanie Henriot ont interprété ce texte avec une émotion doublée d'un humour grinçant, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Faire revivre une pinte du Vieux-Bourg fut pour bon nombre d’anciens habitués, un moment de pur bonheur…

Le deuxième spectacle de Viala, « Vacances » a offert au public, en cette période pré-automnale, un petit brin d’exotisme certainement fort apprécié. Donné sous forme de repas-spectacle à l’intérieur même du Restaurant du Pré-aux-Moines, le spectateur a pu apprécier le menu estival surprise concocté par M. Barmada, Chef de l’établissement. Dominique Chabloz et Claude Henriot, sous la direction de Bernard Formica étaient sur scène et nous ont fait partager une vérité dons la simplicité des mots n’est que le reflet de notre existence, plus troublante qu’il n’y paraît.

Vu les 19, 20 et 21 septembre 2007 à 19 h 00, Restaurant du Pré-aux-Moines.
 

Et ensuite…

…d'abord toute la troupe s'est concertée pour savoir quel spectacle aurait l'heur de plaire à son public. Pourquoi pas un Molière ? dit une toute petite voix. Les réponses furent très concentrées sur les onomatopées; ça allait du plus petit "bof" au plus enthousiaste des "ha" en passant par des "heu" et des "pfff"… Mais après moult cogitations, tous se sont mis d'accord pour reconnaître que jouer Molière était un beau challenge !.. Un Molière modernisé, réajusté, revisité par l'imagination d'un Bernard Formica. Par exemple…

Une première lecture, une deuxième lecture, l'approbation de toute la troupe, une distribution des rôles et… le plus laborieux restait à faire !

C'est ainsi que metteur en scène et comédiens se sont mis à donner formes et allures personnalisées au très célèbre Bourgeois Gentilhomme. De plus, la partie musicale est assurée par l'école de musique de Cossonay, sous la direction d’Anne-Thérèse Biéri et les ballets sont dirigés par Sylviane Thilo. Le top des tops quoi.
Aujourd'hui, le vent est en poupe : de nouveaux comédiens sont venus renforcer les rangs, les répétitions vont bon train, l'humeur est excellente … il y a juste comme une petite brise d'adrénaline qui pointe le bout de son nez, mais alors vraiment encore toute petite, petite …

Les représentations du Bourgeois Gentilhomme ont eu lieu au Théâtre du Pré-aux-Moines les 7-8-9 et 14-15-16 décembre 07.